L'aube fleurie

L'aube fleurie

A propos du respect

Quelques réflexions personnelles à propos du respect :

 

 

L'homme d'état doit être un homme d'honneur.

S'il ne l'est pas, le respect qu'il prône ne pourra être qu'imposé. Ressenti par le peuple comme un ordre arbitraire visant à conforter un pouvoir autocratique, ce "respect", dépouillé de sa substance, sera de courte durée et conduira tôt ou tard à la révolte.

En revanche, si l'homme d'état est un homme d'honneur, le peuple qui l'a élu sera tout disposé à l'écouter et à le suivre. Le respect auquel il croît et qu'il pratique lui-même, sera reconnu comme une valeur dont le sens profond ne fera aucun doute, et qui se manifestera au travers d'actions concrètes bénéfiques au bien-être de tous.

 

 

Que ce soit à l'école, à la maison, sur le lieu de travail, à l'église, à la salle de sport, à l'assemblée Nationale ou à l'Elysée, le respect ne s'impose pas, il se gagne.

 

 

 

On n'a jamais trouvé mieux que l'exemple pour aider les élèves d'une classe  à comprendre une idée. De même, en politique, l'exemple qui est montré au peuple, est la seule réalité qui puisse convaincre ce dernier d'adhérer durablement à ses idées.

 

 

Martine



24/01/2015
3 7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres