L'aube fleurie

L'aube fleurie

Ame de lion et coeur de gazelle

 

 

Elle a pour ses amis un amour de maman.

Quand pour eux elle prie, elle abolit le temps.

Et la pluie se dissipe et s’essouffle le vent,

Le soleil s’émancipe, apaise leurs tourments.

 

Mais elle a le cœur lourd et le corps sans ressort,

En voyant leur amour menacé par le sort.

Elle prie tous les saints et les anges et les fées,

Son regard est serein mais son cœur est blessé.

 

 

Elle a l’âme d’un lion et un cœur de gazelle,

Qui bat fort et qui fond, quand ils perdent leurs ailes.

 

 

Elle espère en l’étoile, en la foi qui la guide,

Elle a percé le voile, elle a vaincu le vide,

Et le feu et la glace et l’absence et la mort,

Elle a gagné sa place, elle a trouvé son port.

 

Mais elle pleure encore, à l’abri de son lit,

Mais elle tremble encore au froid de ses amis,

Au gris de leur hiver, au givre de leur toit.

Elle est ange en enfer quand ils vivent l’effroi.

 

 

 Elle a l’âme d’un lion et un cœur de gazelle,

Qui bat fort et qui fond, quand ils perdent leurs ailes.

 

 

 

M

 

 

 

 

 

 





10/02/2013
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres