L'aube fleurie

L'aube fleurie

Amitié marine

 

 

Goéland sympathique au bec couleur soleil

S'approche sans souci du marin de la rade

Et prestement lui pique et puis emmène au ciel

Ce bout de pain béni, lui lançant une oeillade.

 

Il ne craint pas la main de l'homme de la côte

Qui connaît les poissons autant que les oiseaux,

Qui se lève au matin en saluant ces hôtes

Au plumage gris-blond, au sifflet fanfaron.

 

Dans le ciel il déploie ses belles et grandes ailes,

Sous les yeux amusés de son ami des mers,

Et dans un cri de joie dessine dans le ciel

Ces signaux d'amitié qui brisent les frontières.

 

 

M.

 

 

 

 

 

 


17/07/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres