L'aube fleurie

L'aube fleurie

Brume de cristal

papillons et livres.gif

 

 

« Moi le croyant, j’étais aussi le sceptique ;

Car j’ai souvent placé le doigt dans ma propre plaie, afin de croire d’autant plus en vous et vous connaître d’autant mieux.

C’est avec cette croyance et cette connaissance que je vous dis :

« Vous n’êtes pas enfermés dans votre corps, ni clôturés dans des maisons ou des champs.

Ce qui est vous demeure au-dessus de la montagne et erre avec le vent.

Ce n’est pas une chose qui se traîne au soleil pour se réchauffer ou qui creuse des trous dans l’obscurité où se réfugier.

Mais c’est une chose libre, un esprit qui enveloppe la terre et se meut dans l’éther. »

 

Si ces paroles sont vagues, alors ne cherchez pas à les éclaircir.

Vague et nébuleux est le commencement de toute chose mais non pas sa fin.

Et je voudrais que vous vous souveniez de moi comme d’un commencement.

La vie, comme tout ce qui vit, est conçue dans la brume et non dans le cristal.

Et qui sait si le cristal n’est pas une brume à son déclin ? »

 

Khalil Gibran / Le prophète



20/10/2013
1 5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres