L'aube fleurie

L'aube fleurie

Chant d'au revoir / Song of good-by

 

 

Accrochée par le fil évidé de sa sève,

Ballotée par le vent soufflant la nostalgie,

Attirée par l'aimant de la glaise attendrie,

Tu te penches, gracile, espérant une trêve.

 

Tu scintilles au soleil, tu rougis au passant,

Tu es pépite d'or dans le vert qui perdure,

Et tu résistes encore et l'écho te rassure,

Lui aussi s'émerveille et chante en te voyant.

 

Tu signes en ton déclin la fin de l'insouciance

Et du rire enfantin arraché au silence,

En toi chante l'éclat de l'été qui s'en va.

 

A l'aube de ta mort, au seuil de ton absence,

Notre œil tourné vers toi, c'est comme un coeœur qui bat,

Feuille d'automne d'or, tu brilles en ton essence.

 

 

 

 

Martine

 

 

 

 

Hanging by the thread of his hollow sap

Tossed by the wind blowing nostalgia

Attracted by the magnet touched the clay ,

You lean , slender , hoping for a truce.

 

You sparkle in the sun , you red- passing

You're golden nugget in the green continues,

And yet you resist and echo reassure you,

He also sings and amazed when I saw you .

 

You sign in your declining the end of recklessness

And childish laughter ripped the silence ,

you sing in the glow of the summer goes.

 

On the eve of your death , the threshold of your absence,

Our eye on you is like a heart beat,

Autumn leaf of gold, you shine in your essence .

 

 

 

 

Martine

 

 

 

 


22/09/2009
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres