L'aube fleurie

L'aube fleurie

Chaque fois...

N’oublie pas, petit cœur blessé :

Chaque fois que tu tentes de me trahir, c’est toi que tu trahis,

Chaque fois que tu essaies de me blesser, c’est toi  que tu blesses,

Chaque fois que tu cherches à m’atteindre, tu te perds un peu plus.

 

Tes actes, eux, ne pourront jamais trahir tes mots,

Je le sais et tu le sais.

 

Alors, poursuivras-tu sur le chemin du reniement de soi-même,

Ou feras-tu route avec moi sur celui de l’authenticité ?

 

Martine

 



04/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres