L'aube fleurie

L'aube fleurie

Chevalier de l'image (Hommage aux victimes de ce matin)

Je dédie ce poème à tous ces dessinateurs et journalistes courageux,

victimes de la barbarie, qui ce matin, sont morts pour la liberté.

 

 

 

CHEVALIER DE L'IMAGE

 

Armé tout simplement d'un crayon, d'une feuille,

Tu esquissais pour nous des croquis insolents.

Tu cherchais seulement à poser sur le deuil

La couleur d'humour fou qui rend le coeur content.

 

Chevauchant Liberté, bel et fier étalon,

Ta plume avait des ailes et filait dans le vent.

En ce jour attristé, unis, nous la pleurons,

Mais son style rebelle en nos coeurs est vibrant.

 

Chevalier de l'image, au plus fort de ta vie,

Tu gravas pour toujours dans le marbre vivant,

L'ardeur et le courage, et la beauté aussi,

Dans le geste d'amour de tes doigts militants.

 

C'est pourquoi aujourd'hui, je veux graver ici,

Sur l'écran désarmé de notre accablement :

Ô Liberté chérie, contre la barbarie,

Nous resterons unis, en tous lieux,  tout moment !

 

C'est bien le moins, ami, que nous puissions t'offrir,

Pour  honorer ton nom devenu un soleil,

Pour te dire MERCI pour l'humour et le rire,

Contre la déraison et l'horreur sans pareille.

 

 

Martine

 

 

 

 



07/01/2015
3 14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres