L'aube fleurie

L'aube fleurie

Comme une caresse de l'âme / Like a caress the soul

 

 

Petite fleur fragile...

Il a bu toute la sève

Et maintenant, ses pétales sont flétris.

La tête penchée vers le sol, ployant sous le poids de sa tristesse,

Elle ne sait plus où est le soleil ni d'où vient le vent.

Elle pleure sans pleurer,

Elle attend sans attendre.

Le ciel lui fait signe et elle sait

Qu'un jour elle le verra.

Mais pour l'instant elle est aveugle,

Et elle attend,

Elle attend sans attendre,

Entre l'ombre et le néant.

 

 

Alors si vous la croisez,

Offrez-lui votre regard,

Comme une caresse de l'âme.

Donnez-lui un peu d'eau,

Soyez les rayons de son soleil,

Et que l'ombre ainsi aspirée

Passe à côté,

Comme un nuage,

Que le vent de l'oubli aurait éloigné.

 

 

Martine

 

 

Small fragile flower ...

He drank all the sap

And now , its petals are wilted.

Head bent toward the ground , bending under the weight of her sadness ,

She does not know where is the sun nor the wind blows .

She cries without tears ,

She waits without waiting .

The skies beckoned him and she knows

That one day she will see.

But for now she is blind ,

And she waits,

She waits without waiting ,

Between the darkness and nothingness.

 

 

So if you meet her ,

Give him your eyes,

Like a caress the soul .

Give him a little water,

Be the rays of the sun ,

And the shadow and sucked

Misses ,

Like a cloud ,

Let the wind of oblivion had removed .

 

 

Martine

 

 

 

 

 


04/05/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres