L'aube fleurie

L'aube fleurie

Croire ou ne pas croire...

Qu’est-ce qui différencie un croyant d’un non-croyant ?

Sa position sur l’échelle du temps.

Qu’est-ce qui rend l’un supérieur à l’autre ?

Rien.

Car l’un est le miroir de l’autre, qui reflète simplement ses phases opposées.

 

Qu’un être croie en Dieu ou n’y croie pas, ne le rend en rien meilleur ni plus mauvais, supérieur ni inférieur. Car la véritable et importante différence entre les hommes, c’est le fait qu’ils se rappellent ou non, qu’ils acceptent  ou non, l’unité de toutes choses, l’interdépendance qui en découle, et l’amour qui en est le garant.

 

Est-il si nécessaire, finalement, de se positionner parmi les théistes ou parmi les agnostiques ?

Cela change-t-il le fait que nous soyons composés des mêmes atomes et que nos corps obéissent aux mêmes règles de fonctionnement ?

Quoique nous en pensions, quoi que nous croyions, nos corps se sont constitués de la même incroyable manière, avec la même précision mathématique et chimique, à partir d’un instant magique : le miracle de la naissance.

Et toutes croyances confondues, ce miracle nous unit à jamais dans la même extraordinaire aventure : l’aventure de la Vie.

Alors, qu’attendons-nous pour, ensemble et unis, toutes croyances confondues, célébrer la Vie ?

 



12/05/2014
1 12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres