L'aube fleurie

L'aube fleurie

Dans leurs yeux...

 

 

 

Toi qui déverses ton poison

Dans la demeure des poissons,

N'as-tu jamais bercé tes yeux

A la douceur des vagues bleues ?

 

Toi qui souffles sur la prairie

Une haleine de fruit pourri

N'as-tu toujours pas contemplé

Une vallée un jour d'été ?

 

Toi qui implantes dans la terre

Des graines mères de misère

N'as-tu jamais senti le miel

Du bourgeon qui tend vers le ciel ?

 

Toi qui arroses d'amertume

Les corps vigoureux que nous fûmes,

N'as-tu jamais comblé ta vue

De la beauté d'une peau nue ?

 

Toi qui ne crains pas de donner

Aux mains fatiguées et ridées

Des esclaves du temps nouveau

Plus encore de lourds fardeaux,

 

Ne sais-tu pas que c'est leur sang

Qui bat fort contre ton tympan ?

N'oublies-tu pas que dans leurs yeux

Se reflète l'eau et les cieux ?

 

 

 

Arc-en-ciel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



09/05/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 151 autres membres