L'aube fleurie

L'aube fleurie

Dans un brin d'herbe...

 

 

 

 

 

J'ai retrouvé la paix en tes bras protecteurs,

Toi qui fais un étai des consternantes heures,

J'ai retrouvé la vie au bout de mes doigts morts,

Et ranimé l'esprit de mes troubles efforts.

 

J'ai construit un autel où poser mes délires,

Mes rêves d'arc-en-ciel, mes chagrins, mes sourires,

Et tu viens y poser la touche délicate

Qui me fait oublier la froideur de l'asphalte.

 

J'ai oublié le temps où étouffaient les heures,

Où les cris de l'instant se noyaient dans mes pleurs,

J'ai puisé dans ta main la force de la mienne,

J'ai bu les lendemains et mes peines anciennes,

 

J'ai cessé de pleurer  les mondes disparus,

Et de me lamenter sur les années perdues.

J'ai relevé la tête et décillé mes yeux,

Mes rêves de conquête endormis, bienheureux.

 

J'ai écouté le rire éclatant des oiseaux

Et je t'ai vu sourire en surface dans l'eau.

Ton image diaphane épousant l'aube douce

A caressé mon âme endormie sur la mousse.

 

Je n'ai plus peur du jour, je n'ai plus peur de perdre,

Car j'ai vu ton amour s'écouler d'un brin d'herbe,

Je l'ai vu resplendir sous la voûte des cieux,

Il comble mes désirs, il exauce mes voeux.

 

MP

 

 

 

 

 

 



16/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 146 autres membres