L'aube fleurie

L'aube fleurie

Des paillettes dans les yeux

Les paillettes dorées de ton regard brillant

Allument des reflets dans mon coeur de maman.

 

Est-ce bien le refrain du bonheur à venir,

Quand au pied du sapin surgiront tes désirs,

 

Qui fait briller tes yeux, tes jolis yeux d'enfant,

Ou ton corps souffreteux qui pleure en souriant ?

 

Est-ce d'exaltation que tremblent tes deux mains

Ou la sourde intrusion de ce crabe malin ?

 

Ou bien un peu des deux, qui se gênent et s'encombrent,

Comme l'eau et le feu dans la forêt des ombres ?

 

Je ne sais pas, mon ange, et ne veux pas savoir,

C'est une chose étrange que ce fol espoir

 

Qui me prend et m'anime et m'aide dans le noir,

Quand la douleur ultime efface ma mémoire.

 

Je veux, mon petit cœoeur, te donner mon noël,

Mon soleil et mon or, ma joie, mon arc-en-ciel

 

Qui font rire mon coeœur quand il voit ton sourire

Et pleurer de bonheur en de feutrés soupirs.

 

Et je mettrai ta main bien au chaud dans la mienne,

Chanterai ce refrain dont les gens se souviennent,

 

Resterai accrochée à la lueur aimée

De tes yeux mordorés glissant vers le sommeil.

 

Je bercerai tes nuits et comblerai tes jours,

Je ferai de ta vie un grand berceau d'amour

 

Où tu reconnaîtras l'étoile revenue,

Où tu retrouveras ta liberté perdue.

Martine PV

 

 

 

 

 

 

 

  

 


12/12/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres