L'aube fleurie

L'aube fleurie

Deux graines semées dans un champ...

« Votre prochain est votre moi inconnu, rendu visible. Son visage se reflètera dans vos eaux tranquilles et si vous y plongez le regard, vous pourrez y contempler votre propre visage.

 

Si vous êtes attentifs la nuit, vous pourrez l’entendre parler et ses paroles auront les battements de votre propre cœur.

 

Soyez pour lui ce que vous aimeriez qu’il soit pour vous.

 

 

Vous n’êtes jamais isolés l’un de l’autre. Chacun de vous vit dans les actes des autres et ceux-ci, bien qu’ils l’ignorent, sont avec vous tout au long de vos jours.

Ils ne commettent pas un crime sans que votre main soit dans leur main.

Ils ne tombent pas sans que vous ne tombiez aussi, et ils ne se relèvent pas sans que vous ne vous releviez avec eux.

 

Vous et votre prochain êtes deux graines semées dans le champ. Vous grandirez ensemble et ensemble vous ondulerez dans le vent. Aucun de vous ne réclamera le champ. Car une graine en croissance ne réclame même pas sa propre extase.

 

Aujourd’hui je suis avec vous.


Demain j’irai vers l’ouest, mais avant que je vous quitte, je vous répéterai
que votre prochain est votre moi inconnu, rendu visible. Cherchez-le dans l’amour, afin que vous puissiez vous connaître vous-même.  Car c’est seulement par cette connaissance que vous deviendrez mes frères. »

 

Khalil Gibran, Les enfants du prophète

 

 

 

 

 

 



17/09/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres