L'aube fleurie

L'aube fleurie

Douce lumière

couple d'amoureux sur le lac.jpg
 

 

Il a bercé son cœur d'une douce musique.

Les fées le protégeaient, son âme le sentait.

Oubliant la lenteur du son mélancolique,

Que toujours fredonnait son bonheur imparfait,

 

Il a écrit pour elle une chanson divine,

Mêlant à la rosée l'élixir amoureux

De son encre rebelle, à la robe angevine,

Que seuls peuvent aimer ceux qui ouvrent les yeux

 

Sur l'autre vérité, celle du jour ardent,

Où la pluie bienfaisante abdique avec raison,

Pour mieux laisser briller le soleil survivant

À la nuit délirante, aux mille déraisons.

 

Alors elle a souri, du sourire élégant

D'une rose en novembre, au seuil de son hiver,

Et le soleil a lui, au creux du matin blanc,

Subtile touche d'ambre enrobée de lumière.

 

Martine PV

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



14/11/2016
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres