L'aube fleurie

L'aube fleurie

Eau

     Une larme de joie naquit un jour sur la joue d'une femme qui venait de retrouver sa meilleure amie, après des années de séparation. Elle eut à peine le temps de s'inquiéter de se voir asséchée, qu'une autre larme la rejoignit, se fondant en elle, ce qui eut pour effet, au contraire, de la dédoubler. Sans l'arrivée de cette soeur jumelle, elle aurait vécu ce que vivent les larmes, le temps d'un bonheur ou le temps d'un chagrin.

 

   Une troisième larme apparut et coula lentement en direction des deux gouttes lacrymales qui désormais, n'en faisaient plus qu'une. Cette fois, le poids des trois larmes réunies était trop important. Aussi se déroulèrent-elles en un mince filet, qui descendit lentement le long de la joue.

 

     Il pleuvait ce jour-là, mais les deux amies, si heureuses de se retrouver, n'en avaient cure. Elles s'embrassaient en riant sous la pluie. Très vite, les gouttes d'eau vinrent se mêler à leurs larmes de joie et emportèrent ces dernières avec elles dans leur chute vers le sol. Elles furent bientôt rejointes par des dizaines, des centaines, des milliers d'autres gouttes qui martelaient le trottoir. Toutes les gouttes réunies formaient maintenant un ruisselet qui courait vivement sur l'asphalte, serpent agile semblant se mouvoir vers un but bien précis, irrésistiblement attiré vers un destin connu de lui seul.

 

     Energiquement, inlassablement, résolument, le ruisselet poursuivait sa route, se moquant des aspérités du sol, bravant les pires obstacles. Il longeait, grimpait, contournait, traversait, perçait, s'insinuait. Rien ne l'arrêtait. Il semblait mû par une mystérieuse énergie, une énergie investie d'une mission capitale : le conduire vers son destin.

 

     Et le destin du ruisselet fut celui de tous les ruisselets : il rejoignit la rivière, qui elle-même rejoignit le fleuve, lequel gagna l'océan. La petite larme qui avait eu peur de s'assécher était, unie à ses nombreuses soeurs les gouttes, devenue la mer, après un long et fabuleux voyage de plusieurs centaines de kilomètres.   

 

 

 

 

Martine



09/02/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres