L'aube fleurie

L'aube fleurie

Eternelle dualité

 

On ne peut connaître le haut sans connaître le bas,

le grand sans le petit,

le large sans l'étroit,

le chaud sans le froid,

la lumière sans l'obscurité,

la douceur sans l'aigreur,

la sérénité sans l'inquiétude,

le courage sans la peur,

la joie sans la tristesse,

la confiance sans le doute,

L'espoir sans le désespoir,

l'éternité sans la célérité de l'instant.

 

Nous sommes tous soumis, en permanence, et à chaque âge de notre vie, à cette omniprésente dualité. Ainsi, la vie n'est pas blanche ou noire, claire ou sombre, emplie ou vide. Elle est faite d'ombre et de lumière, de douceur et d'aigreur, de simplicité et de complexité. Nous oscillons en permanence entre deux extrêmes. Mais c'est notre capacité à trouver en nous-mêmes un ancrage solide, cette perle rare qu'est la confiance en soi, qui nous donne le courage d'avancer, quelque soit l'obstacle.  

 

 

 

Martine PV



10/05/2010
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres