L'aube fleurie

L'aube fleurie

Homme, jusqu'où iras-tu ?

 

Homme, jusqu'où iras-tu ?

 

Tu contemples le fruit de tes nobles conquêtes,

En pensant "Je suis fort, oui, j'ai bien travaillé."

Tu t'es bien enrichi et pourtant tu t'entêtes

Et tu sèmes la mort, sans arrêt, sans regret.

 

Homme, jusqu'où iras-tu ?

 

Tu crois pouvoir mentir aux peuples pacifistes

Qui servent d'alibis au désir de puissance.

Pour bâtir un empire au goût de sacrifice,

Tu dis que c'est le prix de notre subsistance.

 

Homme, jusqu'où iras-tu ?

 

Tu veux asseoir la paix, par les autres bafouée,

Et puis nous garantir justice, égalité,

Pour que flotte à jamais le drapeau Liberté,

Dans le ciel sans désir de nos jours endeuillés.

 

Homme, jusqu'où iras-tu ?

 

Pendant que tu t'escrimes à vouloir nous convaincre,

En arrosant de larmes un fleuve desséché,

Les peuples se déciment, aux seuls motifs de vaincre,

Par le sang et les armes, un nouveau sol gagner.

 

Homme, jusqu'où iras-tu ?

  

Et pendant tout ce temps que tu perds en batailles,

Tout autour de la terre, au feu abandonnée,

Le blond désert s'étend, asséchant les entrailles

De ce pauvre univers par Mammon malmené.

 

Homme, jusqu'où iras-tu ?

 

Les poissons de la mer, asphyxiés par l'amer

De tes barils de fiel et de tes noirs poisons,

Cherchent en vain les mystères et motifs de l'affaire...

Hélas...  même le ciel n'en connaît la raison...

 

Homme, jusqu'où iras-tu ?

 

Que deviendront les ours cherchant une banquise,

Que tu as laissé fondre et que tu nies encore,

Quand pour remplir ta bourse et pour doubler ta mise,

Tu parles de refondre et de forer encore...

 

Homme, jusqu'où iras-tu ?

 

Que feront les oiseaux quand, perdus dans le ciel,

Ils ne trouveront plus une île où se poser ?

N'entends-tu pas l'écho de leurs cris en sommeil,

En leur âme éperdue pleurant le temps passé ?

 

Homme, jusqu'où iras-tu ?

 

Quand tous les champs de blé seront empoisonnés,

Quand les sources d'eau pure auront un goût de mort,

Quand l'air sera vicié, les forêts asphyxiées,

Où sera la nature ? Homme, que feras-tu encore ?

 

Homme, jusqu'où iras-tu... 

 

 Martine PV

 

 



28/01/2015
1 15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 144 autres membres