L'aube fleurie

L'aube fleurie

Ici et là-bas... / Her and there...

 

 

 

 

 

Ici le monde a peur que le soleil ne meure,

Que l'ombre de la lune éteigne la lagune,

Que le hasard des runes amène l'infortune

Dans l'écume des heures irisées de douceur.

 

Là-bas le sol durcit sous l'enfer des rayons,

Les hommes ont soif et faim, ils espèrent la pluie,

S'accrochant des deux mains au répit de la nuit,

Et quand la lune luit, ils rêvent de saisons.

 

Un monde de carton tissé de fils dorés

Pour un monde en bouton de maïs desséché

Ici comme là-bas, à l'autre bout du monde,

 

On parle, on prie, on rêve, on attend un réveil,

Une aurore de joie à l'âme vagabonde,

La douceur d'une trêve, un Eden en sommeil.

 

 

 

Martine PV

 

 

 

 

 

 

Here the world is afraid that the sun will die,

May the shadow of the moon extinguish the lagoon

That chance runes brings misfortune

In the foam hours iridescent softness.

 

There the ground hardens under the hell of rays

The men are thirsty and hungry , they hope the rain ,

Holding on with both hands to break the night

And when the moon shines , they dream of seasons .

 

A cardboard world woven of golden son

For a world parched corn button

Here and there, at the other end of the world,

 

We talk , we pray, we dream , we expect a revival,

A dawn of joy to the wandering soul ,

The softness of a truce, an Eden sleep .

 

 

 

Martine

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 


25/08/2009
1 8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres