L'aube fleurie

L'aube fleurie

Il suffit d'une seconde...

 

Il suffit d'une seconde...

une seconde de folie,

pour faire basculer le monde dans le chaos, puis le néant.

 

Il suffit d'un regard d'intelligence,

pour comprendre que la paix est le seul recours possible.

 

Hommes, ne perdez plus votre temps à vous demander si,

pour vous-mêmes,

le temps est venu de faire la guerre.

Car pour Gaïa,

la bataille a déjà commencé,

depuis longtemps...

 

Elle se bat contre le feu et contre l'eau,

contre les vents, contre la grêle,

contre les poisons que l'homme a versé

en sa chair et en son sang.

Elle tremble de peur, 

parfois même en mugit d'impatience.

Sa tension est si extrême qu'elle craint d'imploser;

 

Hommes,

la véritable bataille n'est pas là où vous le pensez,

où vous l'espérez même, peut-être,

en vos rêves de conquête.

 

La bataille fait rage, déjà,

sous vos pieds,

au-dessus de vos têtes,

auprès et au large des rochers.

 

Elle n'attend plus que vous,

pour être,

ensemble et unis,

dans l'amour,

la joie

et l'enthousiasme,

ces preux et zélés chevaliers,

qui la sauveront,

et lui restitueront ses habits de princesse.

 

Martine

 

 



06/08/2014
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres