L'aube fleurie

L'aube fleurie

Je chante

  oiseau sur la branche.gif

 

 

Un beau matin d'avril, dérangeant le silence,

Un oiseau sur un fil m'a fait ses confidences :

« Je chante pour chanter, m'a-t-il dit, goguenard,

Et pour toi, s'il te plaît, du matin jusqu'au soir.

 

Je suis né pour siffler de tendres ritournelles

Qui bercent les soirées des biches demoiselles,

Rêvant au bel amour paissant près du ruisseau,

Qui mettra du velours dans leurs yeux déjà beaux.

 

J'accompagne l'éclat du soleil sur les prés,

J'illumine la joie des forêts enchantées,

Je suis la voix ravie des bourgeons qui fleurissent,

Je suis l'âme fleurie des buissons qui frémissent,

 

Je n'ai nulle autre voie que celle de chanter,

Je n'ai nulle autre joie que celle d'égayer.

Mon destin fut prédit : siffler un air de joie.

Ecoute, mon amie, mon chant d'amour pour toi.

 

Et je l'ai écouté, cet oiseau passionné,

Son chant énamouré a fait pleurer les fées.

Je l'ai trouvé si beau et si plein de ferveur

Que j'ai chanté très haut, avec lui, mon bonheur.

 

MPV

 

 

 

 

 



19/02/2011
1 22 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 148 autres membres