L'aube fleurie

L'aube fleurie

Je serai là...

  

Quand tu prendras les chemins de traverse, jonchés de ronces et d’orties, je serai là.

Je t’ouvrirai la route en écartant  les tiges épineuses et brûlantes.

 

Quand tu seras essoufflé, épuisé et meurtri, au flanc escarpé de la montagne, je serai là aussi.

Je te prendrai la main et te hisserai jusqu’au sommet.

 

Quand tu te croiras seul dans les cavernes obscures, dans les antres ténébreuses, je serai là encore, chétive lumière, mais qui t’éclairera assez pour guider tes pas jusqu’au jour.

 

Je serai aussi dans le souffle du vent, dans le clin d’œil des étoiles.

 

Dans un rayon de lune, je te sourirai.

 

Et ton matin aura un goût de miel.

 

 

Martine PV



05/02/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 146 autres membres