L'aube fleurie

L'aube fleurie

L'amour est goutte d'eau

 

L’amour qui capture avant de se refermer sur lui-même,

Comme la plante carnivore sur l’insecte imprudent,

Qui parle haut et fort pour s’imposer,

Comme le tonnerre sur la vallée endormie sous la lune,

Qui élude, esquive, évite, oublie,

Qui se hérisse de piquants pour un seul mot mal compris,

Comme la rose se couvre d’épines

Etouffée par les broussailles criblées de ronces,

Qui distille la rancœur avec le miel de la tendresse,

 

N’est que pâle reflet de lui-même,

Emprisonné par la peur.

 

L’amour est ouverture et don,

Abandon au temps qui passe,

Elégance et respect,

Prévenance et compassion,

Soutien, compréhension,

Patience et pardon.

Ne s’arrête pas à l’apparence des choses,

Sourit de l’illusion,

Se nourrit d’insolence bienheureuse

Pour l’amour de lui-même

Et de qui fait fondre son armure.

Il se baigne en l’océan de son désir de vivre,

Tout en diffusant ses rayons avec délicatesse,

Comme le soleil caressant de l’aube

Sur les fleurs habillées de rosée.

L’amour est goutte d’eau

Sur le pétale délicat de la rose.

Ne la laisse pas sécher avant la venue de l’aurore.

Ne la fais pas disparaître

Au souffle trop puissant de ta bouche impatiente.

Gouttes-en le nectar si pur et parfumé

Au seul éclat de ton regard enchanté,

En cet instant unique et sacré

Qui ne reviendra plus dès qu’elle aura séché.

 

MPV

 

 

 

 



21/02/2019
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 139 autres membres