L'aube fleurie

L'aube fleurie

L'écureuil

écureuil 3.gif

 

De branche en branche, il vole, acrobate élégant,

Prince du ciel brumeux, gai lutin de l’automne,

Danse au-dessus du sol, feu follet fascinant,

Sous les regards heureux des passants qui s’étonnent.

 

Il est dépourvu d’aile et cependant il vole,

Et sa fourrure orange embrase le feuillage,

Sa beauté étincelle, par la grâce d’Eole,

Qui tel un fier archange, l’emmène en son sillage.

 

Dans les ors, la lumière, il évolue, fringant,

En son pelage roux aux reflets mordorés.

Quel est donc ce mystère au panache intrigant ?

Mais qu’importe après tout…c’est ainsi qu’il nous plaît.

 

Martine PV

 

 

 

 

 

 

 

 



02/11/2013
1 14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 151 autres membres