L'aube fleurie

L'aube fleurie

La nature nous donne l'exemple

« Au bord du vaste territoire reliant le Nord du Nouveau-Mexique au Colorado, nous voyions des kilomètres de champs qui nous séparaient de la grande fissure de la terre qu’est la gorge du Rio Grande, formant les berges de ce fleuve. La sauge du grand désert était particulièrement odorante ce matin-là et, au début de notre promenade, Joseph me parla de la végétation couvrant ce territoire.

 

« Tout champ, me dit-il, se comporte comme une seule plante. » À chaque mot qu’il prononçait, la chaleur de son souffle se mêlant à l’air glacial formait de petits nuages qui duraient quelques secondes.

 

« Il y a plusieurs buissons dans cette vallée, poursuivit-il, et chaque plante est unie aux autres par un système de racines souterraines. Nous ne les voyons pas, mais elles existent. Tout le champ forme une seule famille de sauge. Comme dans toute famille, l’expérience d’un membre est partagée dans une certaine mesure par tous les autres. »

 

Je réfléchis aux paroles de Joseph. Quelle belle métaphore pour décrire notre connexion aux autres et au monde !  On nous a fait croire que nous sommes séparés les uns des autres, ainsi que de notre monde et de tout ce qui s’y passe. Cette croyance nous procure un sentiment d’isolement et de solitude, et parfois même d’impuissance devant notre propre souffrance et celle des autres.

Non seulement les plantes de ce champ sont-elles interconnectées, mais elles possèdent ensemble un plus grand pouvoir que chacune séparément. Chaque arbuste de cette vallée, par son exemple, n’influence que la petite zone de terre qui l’entoure. Mettez-en des milliers ensemble et vous obtiendrez un pouvoir remarquable ! Ensemble ils changent le PH du sol afin d’assurer leur survie. Le sous-produit de leur existence, l’oxygène abondant, est l’essence même de la nôtre. En tant que famille unifiée, ces plantes sont en mesure de changer leur monde.

 

Nous avons peut-être beaucoup plus de points en commun avec la sauge de cette vallée du Nouveau-Mexique que nous le pensons. Tout comme ces plantes ont le pouvoir individuel et collectif de changer leur monde, nous sommes à même de changer le nôtre.

 

La divine Matrice / Gregg Braden

 



28/05/2019
2 10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres