L'aube fleurie

L'aube fleurie

La vérité d'autrui

Quand ma coupe est vide, à son vide je me résigne.

Mais lorsqu’elle est à moitié pleine, sa moitié pleine me contrarie.

La vérité d’autrui n’est pas dans ce qu’il te révèle, mais dans ce qu’il ne peut te révéler.

Alors, si tu veux le comprendre, n’écoute pas ce qu’il dit, mais bien ce qu’il ne dit pas.

 

Khalil Gibran



14/10/2012
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 145 autres membres