L'aube fleurie

L'aube fleurie

Le choix gagnant

« Il n'existe pas de mauvais élèves, il n'y a que de mauvais enseignants », écrit Stéphane Michaux.

De la même façon, il n'existe pas de mauvais ouvriers/employés, il n'y a que de mauvais managers.

Savoir reconnaître en CHAQUE être, la ou les compétences particulières qui font de lui ce qu'il est, dans le respect de sa différence, dans la dignité et la loyauté ; l'aider à exploiter ces compétences, à les développer, à les faire fructifier, pour sa propre sérénité, pour celle de l'ensemble et pour la prospérité de l'entreprise, voilà ce qu'est être un bon manager.

Au lieu de placer leur confiance en des coachs professionnels, bardés de diplômes, qui, armés de chiffres et de graphiques savants,  vont  apprendre à leurs managers comment manipuler les êtres comme des rats de laboratoire, les chefs d'entreprise ou présidents de groupe devraient prendre soin, avant tout, de bien choisir ces managers.  

C'est autant leur intérêt que celui de chacun.

 

Martine PV

 



15/01/2011
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres