L'aube fleurie

L'aube fleurie

Le destin des plus petites choses

glands.jpg

 

 

"Me promenant dans une prairie, je regardais un gland, chose apparemment inanimée et inutile. Et au printemps, je vis ce gland prendre racine et, embryon d'un chêne, s'élever vers le soleil.

 

Sans doute diriez-vous que c'est un miracle.  Or, un tel miracle se produit mille et une fois dans la somnolence de chaque automne et dans la passion de chaque printemps.

 

Pourquoi ne se produirait-il pas dans le cœur de l'homme ? Et pourquoi les saisons ne se rencontreraient-elles pas dans la main ou sur les lèvres d'un homme oint ?

 

Si notre dieu accorda à la terre l'art de faire germer la semence, alors que la semence semble inanimée, pourquoi n'accorderait-il pas à un cœur humain le pouvoir de souffler la vie dans  un autre cœur, même un cœur qui semble inanimé ?"

 

 

Khalil Gibran 



20/09/2016
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 146 autres membres