L'aube fleurie

L'aube fleurie

Le rossignol

 

 

Qu’il fasse grand soleil, qu’il pleuve ou bien qu’il vente,

Le joyeux rossignol siffle amoureusement.

Il ne s’arrête pas, dans les branchages il chante,

Et tout le peuple ailé envie son royal chant.

 

Les brins d’herbe tressaillent, au son de ses refrains,

Aux notes qui déroulent un doux bonheur de vivre,

Charmant autant les hommes arpentant les chemins,

Que le muguet de mai dont le parfum enivre.

 

Il offre à la prairie habillée de printemps

Un beau concert d’amour qui met le cœur en joie,

Et dans le doux zéphyr, s’envolent lentement

Ces notes de jasmin qui nous mettent en émoi.

 

 

Rossignol de la joie qui court dans la vallée,

Au doux rêve qui bat comme un cœur emballé,

Dis, ne t’arrête pas, continue de chanter,

Siffle l’hymne à la joie, du printemps à l’été.

 

 

Martine PV

 

 

 

 

Whether it is broad sunlight, rain or shine,

The joyful nightingale whistles lovingly.

It does not stop, he sings in the branches,

And all the winged people want his royal voice.

 

The grass tremble at the sound of his refrains,

Notes that place a sweet joy of living,

Charming both men walking the paths,

May as thrush whose scent intoxicates.

 

It offers the prairie dress spring

A beautiful concert of love that brings joy to the heart,

And in the gentle breeze, fly slowly

These notes of jasmine that make us excited.

 

 

Nightingale the joy that runs through the valley,

The sweet dream that beats like a heart wrapped

Hey, do not stop, continue to sing,

Whistling the Ode to Joy from spring to summer.

 

 

 

 

 





03/02/2013
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 144 autres membres