L'aube fleurie

L'aube fleurie

Le sourire du ciel

 

Parfois l’on se dit : « Ce ne sont que des mots.

Comment pourrais-je l’aider et que pourrais-je y faire ?

Un coup d’épée dans l’eau à chaque nouvelle larme…

On se voit impuissant et si triste de l’être !

On ne croit même plus aux « si » ni aux « peut-être ».

Nos jardins sont noyés sous les flots de leurs chagrins.

Nos plus belles roses ont perdu leur parfum.

Même la fraîche rosée des matins ne sert plus à rien.

Les papillons ne se posent plus.

Les merles se sont tus.

Tout n’est plus que silence,

et l’écho ne renvoie qu’un léger soupir d’abandon…

 

Mais l’on se dit « non, je ne partirai pas,

je n’abandonnerai pas,

je ne lâcherai pas sa main,

même si, oisillon fébrile,

cette main se débat contre sa propre volonté…

 

 

Et puis, soudain, là,

dans un petit coin de ciel,

cerné de gros nuages gris,

un arc-en-ciel.

Chacun peut le voir,

lui,

elle,

toi,

moi.

Personne ne se dérobe à son sourire,

car il est universel.

C’est le sourire du ciel,

le sourire de l’espoir.

Mais pour le voir vraiment comme un sourire,

il faut se mettre la tête à l’envers,

le regarder sous un autre angle,

oublier tous les codes,

balayer toutes les croyances,

enrayer tous les « je sais »,

tous les « je vois »,

tous les « j’entends ».

Un autre regard…

Une autre oreille…

Un autre esprit…

pour capter l’essentiel de la vie.

 

 Martine PV

 

 

 

 

 

 

 



06/09/2015
3 16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres