L'aube fleurie

L'aube fleurie

Le temps est suspendu...

La rose est en bourgeon.

La crête de la vague reste accrochée au ciel,

comme retenue par un fil invisible,

que tiennent les doigts délicats

d’une main esthète.

Le temps est suspendu

et les anges sourient.

 

Car ils savent ce que personne ne sait,

ils comprennent ce que personne ne comprend,

ils caressent ce que méprisent les « bien-pensants ».

 

Et moi je souris avec eux.

Je souris de bonheur anticipé.

Je souris dans l’ombre,

en attente du soleil.

 

 

 

MPV



21/09/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 145 autres membres