L'aube fleurie

L'aube fleurie

Lune voilée...

femme au clair de lune.jpg

 

La lune était bien ronde, en ce jour embrumé.

Elle semblait vouloir attirer mon regard.

Au creux de ce ciel noir, aux nuages blafards,

Elle envoyait des ondes à mon âme éveillée.

 

En ce coin de ciel bleu rescapé des ténèbres,

S'étiraient sans bouger des nuages étranges,

Dont les corps effilés ressemblaient à des anges.

Ils semblaient se tourner vers l'étoile célèbre.

 

Le temps d'un bref arrêt sur la route encombrée,

M'en allant travailler, en ce matin frisquet,

Je l'ai vue se voiler, cette lune splendide,

 

Tandis que scintillait l'étoile du berger.

Soudain s'est installé, en mon cœur, un grand vide.

Et maintenant je sais : ils venaient te chercher...

 

MPV

 

 

 

 



12/02/2015
22 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres