L'aube fleurie

L'aube fleurie

Ma muse et moi

  

Femme qui lit dans une barque.jpg

 

 

 

Ma muse est capricieuse et rebelle parfois,

Elle part et revient, elle rit, elle pleure,

Apparaît au matin, s'évanouit avant l'heure.

Sa route est sinueuse et si belle à la fois.

 

Au détour d'un chemin baigné d'une aube douce,

Elle appelle le chant des notes inconnues,

En soufflant doucement sur les plumes perdues

Et glissant lentement sur un tapis de mousse.

 

Elle écume les mers de mes espoirs déçus,

Allume les lumières irisées de mes nues,

Incendie l'arc-en-ciel de mes rêves de paix.

 

Puis elle s'en va gaiement souffler sur d'autres plumes,

Comme un ange au soleil d'un nouveau matin frais,

Ma muse est mon tourment, ma muse est mon enclume.

 

 

MPV

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


10/08/2009
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 146 autres membres