L'aube fleurie

L'aube fleurie

Messe de printemps

fillette sur pont.gif

 

Souriante caresse et caressant sourire ;

Mystérieux soupir qui met la joie en liesse ;

Dans l'ombre le désir se révèle promesse

Et les chants de la messe attisent le zéphyr.

 

La beauté qui s'éveille en doux frémissements

Rend amoureux le vent qui flirte avec le ciel.

Il trouble les étangs de son souffle or et miel

Et trompe le soleil, jouant avec le temps.

 

 Corolles d'argent, d'or, sur de beaux tapis verts

Illuminent l'aurore, et c'est au crépuscule,

Quand la terre s'endort, que les grillons stridulent,

Que leur parfum s'étend sur l'onde et dans l'éther.

 

Le murmure des eaux endort la ritournelle

Des joyeux sifflements des oiseaux amoureux

Quand le soleil descend, qu'il délaisse le bleu

Pour se fondre en héros dans la terre rebelle.

 

Noces du renouveau aux agapes fleuries,

Fêtes d'amour aimant et d'espoir allumé

Dans les bourgeons tremblant, promesses de l'été

Clin d'œil d'ange là-haut au printemps qui frémit.

 

MPV

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


26/04/2010
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 146 autres membres