L'aube fleurie

L'aube fleurie

Mon ange

 ange et colombe.gif

 

Comme ces angelots dont les ailes scintillent

Au doux frémissement de l’amour qui les porte,

Comme le firmament ravivant les eaux mortes,

Pleut l’esprit de tes mots sur mon cœur qui pétille.

 

La lune des regrets perd alors son aura,

Le soleil de la vie l’engloutit dans la mer,

En ce gouffre maudit des souvenirs amers,

Que le vaillant Orphée un beau jour explora.

 

Et les eaux du silence au parfum de jasmin,

Noyant ma résistance en Sylphides embruns,

Alimentent la source épuisée de mon âme,

 

Et trouvant son noyau, ravivent son éclat,

La soie de sa peau douce abîmée par les lames.

Mon ange de là-haut est dans tes mots d’en bas.

 

MPV

 

 

 



10/03/2013
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 152 autres membres