L'aube fleurie

L'aube fleurie

Mon rêve à moi

 Paysage de paradis.jpg

 

 

Vous pouvez bien penser tout ce qu'il vous plaira,

L’écrire en vers ou à l’endroit,

Tenter le plus et l’impossible…

Jamais mon rêve à moi ne fanera.

Il est comme une fleur qui sourit au soleil,

Comme un fruit délicieux parfumé d’espérance,

Qui mûrit doucement, sans se soucier du vent,

Du froid ou des cendres de l’amertume,

Qui tombent parfois sur ses feuilles naissantes.

 

Mon rêve à moi est fait d’arc-en-ciel.

Il se laisse voir et partager,

Seulement par ceux qui croient assez en sa beauté

Pour le discerner encore,

Bien après qu’il a disparu derrière les nuages…

 

Martine PV

 

 

 

« Même si l’optimiste rêve un peu quand il envisage le futur (en se disant que cela finira bien par s’arranger, alors que ce n’est pas toujours le cas), son attitude est plus féconde, car avec l’espoir de réaliser cent projets, suivi d’une action diligente, l’optimiste finira par en réaliser cinquante. A l’opposé, en espérant n’en réaliser que dix, le pessimiste réalisera au mieux cinq projets, souvent moins, car il va consacrer moins d’énergie à une tâche qu’il estime compromise d’avance. »

 

Matthieu Ricard



05/09/2012
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres