L'aube fleurie

L'aube fleurie

Ô le chant de l'oiseau !

 

Ô le chant de l’oiseau sur le sol enneigé !

C’est si pur et si beau ! Comme un rêve éveillé…

En sifflant son bonheur il éveille le nôtre,

Il dépose en nos cœurs le sien et ceux des autres,

 

Car en un chant d’amour pour la vie en cadeau,

Il sème tout autour des milliers de joyaux.

On dirait que le ciel s’est posé sur la terre,

En quelques décibels échappés de l’éther.

 

Avec très peu d’audace on peut s’en approcher,

Il remplit tout l’espace de son chant inspiré.

En ouvrant son esprit on peut apercevoir

L’ami qui lui sourit, angelot de l’espoir.

 

Et nos yeux s’émerveillent, et nos cœurs en sommeil

À l’aurore s’éveillent d’une nuit éternelle,

Pour ce seul chant d’oiseau, mélodie du bonheur,

Qui résonne là-haut et au nid de nos cœurs.

 

MPV

 

 



05/01/2019
18 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres