L'aube fleurie

L'aube fleurie

Persévérance de l'amitié...

 

 

Si pour atteindre ta maison,

le chemin est devenu impraticable,

recouvert de ronces et d'orties,

 

je déploierai mes ailes et me poserai sur ton toit.

 

Si les pierres de ton champs,

trop nombreuses, trop  pointues,

m'empêchent d'avancer jusqu'à toi,

 

je les ôterai une à une, à m'en blesser les mains.

 

Si ta main ne sait plus comment trouver la mienne,

si tes doigts morts ne tiennent plus que la peur d'exister,

 

je descendrai jusqu'à ton cœur,

j'y déposerai une seule goutte de rosée.

Elle apaisera ta soif,

rafraîchira tes os

et posera dans tes yeux une larme de joie.

 

 

 

 

 





25/11/2011
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres