L'aube fleurie

L'aube fleurie

Petite libellule...

 

 

Petite libellule en mon corps impatient,

Tu étais mon soleil, tu étais ma lumière,

Un splendide arc-en-ciel tout autour de ma terre,

Bien au chaud dans ta bulle, en mon corps de maman.

 

Puis tu es devenue la petite Lili,

Qui chantait, qui dansait, faisait des pirouettes,

Qui riait, qui parlait comme une pipelette,

Qui posait dans les nues un sourire ravi.

 

Femme tu as conquis le monde et ses couleurs,

Connu les matins gris et les jours de bonheur,

Comme tout un chacun cherchant sa destinée.

 

Mais quand je vois ta main posée sur son visage,

Son sourire angevin illuminer le tien,

Mes yeux brillent du vin de votre amour divin.

 

 

Martine PV

 

 

 

 

 

 

 



29/08/2011
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 149 autres membres