L'aube fleurie

L'aube fleurie

Pour avoir de belles fleurs...

 

 

 

« Ce n’est pas parce que nous nous efforçons de développer notre compassion qu’il ne restera plus en nous que des éléments positifs. Si tel était le cas, nous n’aurions pas besoin de pratiquer. Si nous persévérons dans notre pratique, c’est précisément parce qu’il reste toujours en nous les graines des énergies négatives. Il nous suffit de cultiver cette prise de conscience pour progresser de façon constante sur la voie. Le conflit n’est pas nécessaire.


 

Notre attitude est celle du lotus envers la boue. Il sait que c’est grâce à elle qu’il peut croître, et s’épanouir si magnifiquement. Il en va de même pour nous. Nous contenons des graines négatives, des composants comparables à la boue. Les accepter, c’est nous accepter nous-mêmes. Le lotus ne doit pas fuir la boue. Sans elle, il ne survivrait pas.


 

Pour avoir de belles fleurs, il faut avoir du compost. Nous ne devrions pas nous juger ni juger autrui. » 

 

Thich Nhat Hahn 

 

 

 

 



11/05/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres