L'aube fleurie

L'aube fleurie

Résonnance

Chaque fois que nous sommes tentés de juger l’autre, de le critiquer ou de l’accuser, entrons en nous-mêmes et demandons-nous ce que les paroles ou les actes de cette personne ont réveillé en nous.

 

Sont-ce bien ces paroles et ces actes qui provoquent nos réactions, ou leur écho qui s’éternise en nos propres pensées ?

 

L’important pour nous-mêmes et donc pour la communauté tout entière des êtres humains, ne serait-il pas dans nos propres réactions, quand résonnent en nous-mêmes les événements générés par ces paroles et par ces actes?

 

Et l’urgence ne serait-elle pas alors de réajuster notre propre vision des choses ?

 

M



06/09/2014
1 13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres