L'aube fleurie

L'aube fleurie

Saison magique

 

 

 

Paillettes argentées sur le faîte endeuillé,

La branche dénudée ; sur la terre endormie,

Le lac cristallisé dans le val engourdi ;

Sur la rose fanée, par le vent effeuillée.

 

Poussière d'arc-en-ciel en unique couleur,

Celle qui réunit en une seule voix

Les sons, les coloris qui allument la joie,

Illuminent le ciel et fait vibrer les cœoeurs.

 

Monsieur le magicien qui a pour nom hiver

A créé de ses mains un monde de lumière,

Un univers magique au goût d'éternité,

 

Un havre de silence au son d'outre-merveille,

Une terre angélique aimée des blanches fées,

Où un soleil immense est descendu du ciel.

 

 

Martine PV

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


13/01/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres