L'aube fleurie

L'aube fleurie

Semblable et différent...

« Un oiseau resté trop longtemps en cage est en danger lorsqu’il est remis en liberté. Faisant confiance à ses barreaux pour assurer sa sécurité, il est devenu vulnérable. Il ne sait plus aller chercher seul sa nourriture.

La liberté n’est possible que pour les êtres conscients d’eux-mêmes et des autres : les tout petits enfants non encore éduqués à la séparativité et les adultes vraiment adultes, ceux qui ne font pas de distinction entre eux-mêmes et les autres, ceux qui savent qu’elle signifie respect de soi et donc attention à l’autre.

Faire attention à l’autre, ce n’est pas s’arrêter de lui marcher sur les pieds quand il crie, ni même ne pas lui marcher sur les pieds de peur qu’il ne crie… C’est regarder où il met les pieds et où il va, pour le regarder marcher sur la route et l’accompagner, parce que ce n’est pas lui qui marche, c’est soi-même. La tolérance, le respect, c’est se reconnaître en l’autre, semblable et différent. »

 

Isabelle Filliozat



05/08/2012
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 146 autres membres