L'aube fleurie

L'aube fleurie

Sonnet à la rose de septembre

La rose de septembre.jpg

 

Comme un signe du ciel la rose a refleuri.

Au jardin de l’oubli cerné de robes grises

Et de feuilles jaunies tremblotant sous la brise,

Elle est fière, elle est belle, et sourit à la vie.

 

Le sage avait chanté l’automne et sa raison,

Le devoir d’oublier les fleurs et leurs parfums,

Leur charme et leur beauté rejoignant leur destin

Sur le tapis doré de la morne saison.

 

Et les branches ployaient, acquiesçant à ses vœux

Dans le vent qui dansait la valse des adieux.

Même les hirondelles avaient quitté la scène.

 

Mais la rose rebelle en sa robe velours

Offrit son âme au ciel ennuagé de peine,

Et l’arôme éternel de son cœur en amour.

 

MPV

 

 

 

 

 

 

 



30/09/2019
29 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres