L'aube fleurie

L'aube fleurie

Tous à égalité devant l'insaisissable

 

 

 

Quelle différence y a-t-il entre le savant qui observe au microscope les manifestations les plus infimes et les plus insoupçonnées de la vie, et un vieux paysan sachant à peine lire et écrire qui, au printemps, va dans son jardin et contemple, absorbé dans ses pensées, les bourgeons qui éclatent aux branches des arbres ? Tous deux sont en face de l’énigme de la vie, l’un peut en faire une description plus détaillée que l’autre, mais tous deux sont à égalité devant l’insaisissable.

 

 

Albert Schweitzer



10/09/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 148 autres membres