L'aube fleurie

L'aube fleurie

Toute une vie pour comprendre

 

 

À un jour, nous découvrons nos parents à travers un voile,

 

À un mois, nous les voyons comme des anges,

 

À un an, comme notre seul univers,

 

À 10 ans, comme des êtres à la fois en soi et à l'extérieur de soi,

 

À 20 ans, comme la part aliénante de soi,

 

À 30 ans, comme les responsables de nos échecs,

 

À 40 ans, lorsque nous sommes nous-mêmes parents,

 ils sont nos référents,

ou, au contraire, des modèles à proscrire,

 

À 50 ans, nos enfants devenus grands

et juges de nous-mêmes à leur tour,

nos parents deviennent nos remparts contre l'hostilité du monde qui nous entoure,

 

À 60 ans, nos gamins adultes revenant vers nous,

 eux-mêmes confrontés aux difficultés d'éducation de leurs propres enfants,

soudain, nous comprenons tout.

 

Nos parents nous apparaissent enfin et seulement,

comme la fontaine d'amour qu'ils ont toujours été.

 

À 70 ans, s'ils sont toujours vivants et nous également,

ils sont et seront pour nous, jusqu'à leur dernier souffle et pour l'éternité,

la somme de tout ce qu'ils nous auront donné avec amour.

 

 

 

À chaque âge de la vie, l'on perçoit différemment ses parents. L'on comprend et l'on juge diversement les actions qu'ils ont accomplies en tant que tels. Souvent, le fait de devenir parent soi-même induit une reconsidération des comportements passés de nos propres parents, ces postures conscientes ou inconscientes que nous avons toujours jugées négatives et toxiques.

 

Hormis, naturellement, les cas extrêmes de maltraitance qui en bouleversent totalement le fondement et le mécanisme, l'amour est la seule mesure qui demeure intacte de la naissance à la mort. Et l'amour est une énergie à la fois inépuisable et toujours à disposition. Il a un pouvoir magique. Il peut effacer toutes les données négatives sur le disque dur de notre existence et en entrer de nouvelles, porteuses de sérénité et de bien-être. À tout moment. Il suffit seulement, de notre part, d'un petit geste de compréhension et de pardon. Ce petit geste que nous sommes les seuls à pouvoir accomplir.  

 

MPV



23/10/2016
5 14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres