L'aube fleurie

L'aube fleurie

UN

La non-dualité transcende le principe de dualité qui régit le monde dans lequel nous vivons. Elle est la porte d’accès à la connaissance ultime, celle qui nous permet de reconnaître l’union de toutes choses en un tout indivisible.

 

Mais certains hommes de notre planète ont un intérêt particulier à ce que ce principe de dualité continue à tenir la première place dans l’esprit des hommes, alors ils essaient à toute force de convaincre l’humanité entière du fait que la non-dualité n’existe pas ni ne peut exister. En dérivent, me semble-t-il, les nombreuses idéologies pernicieuses qui ont traversé les générations et subsistent encore aujourd’hui, comme le racisme, l’antisémitisme, l’intolérance, la croyance en la supériorité d’une religion ou d’une race sur une autre, et leur cortège de guerres meurtrières, d’horribles génocides.

 

Mais aujourd’hui, de plus en plus d’êtres humains prennent conscience de la réalité de cette non-dualité.  Ils commencent à comprendre que tout ce qui existe en ce monde fait partie d’un ensemble, qu’eux-mêmes font partie de cet ensemble, un grand tout qui ne peut fonctionner que par l’union et l’harmonie des parties, de même que le corps ne peut fonctionner parfaitement si l’un de ses organes ou de ses membres est malade.

 

Alors tous ceux qui, au détriment du plus grand nombre vivent royalement et égoïstement, grâce à ce principe de dualité, craignent de voir disparaître leurs prérogatives, et ils redoublent d’efforts pour réaffirmer ces fondements qui les enrichissent. Nous ne sommes que des marionnettes entre leurs mains, oui, des marionnettes, oui, mêmes vous, les puissants qui détenez le pouvoir de guerre ou de paix.

 

Ne nous laissons plus duper ni influencer. Gardons en nos cœurs, fermement et durablement, l’assurance qui est la nôtre, celle de l’avènement d’une nouvelle ère, une ère où chaque être humain, quel que soit sa couleur de peau, son sexe, son origine, son clan, son appartenance politique ou religieuse, aura sa place dans le monde, avec les mêmes droits à la liberté, à la santé, à la vie. Si nous gardons à l’esprit cette pensée, alors elle restera vivante, telle la flamme d’une bougie, qui elle-même pourra alors allumer d’autres bougies. La force de notre pensée, alliée à la pensée de tous ceux et celles qui partagent nos convictions, peut et va changer le monde.

 

Reprenons notre liberté par l’amour, car c’est le seul chemin, le seul chemin de vie. Tout acte, toute parole, toute pensée de haine, même si il ou elle nous semble justifié(e), nous blesse autant, sinon plus, que celui ou celle à qui cet acte, cette parole, cette pensée, sont adressés, puisque nous sommes UN.

Seul l’amour peut guérir.

En un douloureux moment d’impuissance, j'ai entendu quelqu'un me dire  : « Il faut transmuter la noirceur ». Et oui, elle est là, l’unique et évidente solution : il faut seulement et toujours transformer la haine en amour.

 

M




05/03/2014
1 4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres