L'aube fleurie

L'aube fleurie

Un ange m'a dit...

femme dans tunnel animée.gif

 

Alors que je marchais sur un chemin de pierres
Et que le vent mauvais voulait me mettre à terre,
Un doux ange m'a dit : "Ne crains rien et suis-moi,
Avance mon amie, regarde devant toi",
 
Fixe bien la lumière, éloigne-toi des ombres,
Les miasmes de l'enfer, ce sont tes humeurs sombres,
Que rien ne justifie, sinon ta peur de vivre,
Ne crains pas les "on-dit" de la mort qui enivre,
 
Ne crains pas les "non-dits" de la foule insouciante,
Ne crains pas les "mal-dits" de la meute insistante,
Ne crains pas les "trop-dits" de ton âme impatiente,
Prends le train de la vie, tiens bon, souris et chante.
 
Cette voix de là-haut, je la connaissais bien,
De ses mots sur mes maux, mon esprit se souvient,
Quand l'air de gratitude emplissait mes poumons
Pour une ingratitude élevée en pardon,
 
Pour un chagrin de pluie chauffé sous le soleil,
Pour un doute évanoui au clair d'un arc-en-ciel,
Pour une peur enfouie sous des ailes de soie,
Pour l'éclat d'un rubis dans la suie d'un coeur las...
 
Alors je l'ai suivie, cette voix de là-haut,
Jusqu'au bout de la nuit de mes pesants fardeaux,
Jusqu'aux confins des mondes, au coeur de la mêlée,
Dans les relents immondes, acides des regrets,
 
Et je n'ai ressenti que la joie d'être en vie,
De humer l'infini dans le parfum fleuri
Et les notes de miel de sa voix de velours,
Précieux cadeaux du ciel pour la  joie et l'amour.
 
 
M
 
 
 
 
 

 

 



11/01/2014
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 152 autres membres