L'aube fleurie

L'aube fleurie

Vérité

 

 

La vérité est comme l’eau de la rivière. Elle suit inlassablement le courant. Elle est le courant lui-même. Car sans eau, pas de courant ; sans courant, pas d’eau.

 

Elle court en chantant,énergique, résolue, insouciante, se faufile entre les pierres, s’insinue au cœur de la mousse, caresse au passage les écailles des poissons et les jambes des roseaux. Elle se rit des barrages érigés par les hommes, qu’elle contourne, surmonte ou traverse. Car son but est toujours le même : arriver jusqu’au fleuve, se fondre en son eau plus lourde, plus dense, plus puissante, plus tumultueuse, pour arriver avec elle jusqu’à la mer, cette immensité aquatique qui bat au rythme du cœur du monde. Elle se répand en ses eaux, tout en s’unissant à elle. Elle attend ensuite patiemment d’être élevée vers les nuages, pour redescendre plus tard vers la terre et entamer un nouveau cycle.

 

La vérité ne peut rester cachée, tout comme l’eau ne peut rester statique. La vérité sera nécessairement révélée, aujourd’hui, demain, dans un an, dans dix ans, il est dans sa nature de l’être.  Car sa nature est Vie générée, révélée, innée.

 

La vérité est Amour et l’amour est Vérité, tout comme l’eau génère la vie et par la vie est générée. Car l’amour est Vie et la vie est Amour, sans quoi le monde n’existerait pas, sans quoi le monde serait une coquille vide qui ne génère rien et que rien ne régénère.

 

Alors si tu veux vivre, ami, c’est sur le dos de la vérité qu’il te faudra mener ta péniche.

 

 

MP

 



28/06/2011
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres