L'aube fleurie

L'aube fleurie

Vers tendres des saisons

 

 

 

 

 

 

Grand-père était poète et rimeur des saisons,

Il aimait la verdure et le vers du regain,

Celui qui de l'azur fait un doux magicien,

Qui se fait une fête d'une fleur en bouton.

 

Grand-père aimait la terre, il récoltait ses fruits,

Après avoir semé, bêché, sarclé, biné,

Au milieu de l'été, il moissonnait le blé,

En pensant à ses vers titillant son esprit.

 

Et le soir à la lune, quand le soleil dormait,

Il reprenait sa plume et heureux, écrivait.

Il mêlait les épis à ses rimes sereines.

 

Quand je sens cet émoi au creux de mon oreille,

Des mots qui prennent vie au cœur de la luzerne,

C'est peut-être sa voix qui me parvient du ciel…

 

 

 

 

Martine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


26/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 141 autres membres