L'aube fleurie

L'aube fleurie

When tomorrow starts without me / Quand demain commencera sans moi



When tomorrow starts without me 
And I’m not there to see, 
If the sun should rise and find your eyes 
All filled with tears for me. 

I wish so much you wouldn’t cry 
The way you did today, 
While thinking of the many things 
We didn’t get to say. 

I know how much you love me 
As much as I love you, 
And each time that you think of me 
I know you’ll miss me too. 

But when tomorrow starts without me 
Please try to understand, 
That an angel came and called my name 
And took me by the hand. 

And said my place was ready 
In heaven far above, 
And that I’d have to leave behind 
All those I dearly love. 

But when I walked through heaven’s gates 
I felt so much at home, 
When God looked down and smiled at me 
From His great golden throne. 

He said “This is eternity 
And all I’ve promised you”, 
Today for life on earth is past 
But here it starts anew. 

I promise no tomorrow 
For today will always last, 
And since each day’s the same way 
There’s no longing for the past. 

So when tomorrow starts without me 
Don’t think we’re far apart, 
For every time you think of me 
I’m right here in your heart. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand demain commencera sans moi,

Que je ne serai plus là pour voir

Si le soleil se lève pour découvrir tes yeux

Emplis de larmes pour moi ;

J’aimerais tellement que tu ne pleures pas

Comme tu as pleuré aujourd’hui,

En pensant à toutes ces choses

Que nous ne nous sommes pas dites.

Je sais combien tu m’aimes,

Autant que moi je t’aime,

Et chaque fois que tu penses à moi,

Je sais aussi que je te manquerai ;

Mais quand demain commencera sans moi,

S’il te plaît, essaie de comprendre,

Qu’un ange est venu, a appelé mon nom,

Et m’a pris par la main,

Et m’a dit que ma place était prête,

Aux cieux loin là-haut

Et que je devais laisser derrière moi

Tous ceux que j’aime tant.

Mais alors que je me tournais pour partir,

Une larme a coulé de mon oeil

Car toute ma vie, j’avais toujours pensé

Que je ne voulais pas mourir.

J’avais tellement à vivre,

Tant à faire encore,

Il semblait presque impossible

De te quitter.

 

J’ai pensé à tous les hiers,

Les bons et les mauvais,

J’ai pensé à tout l’amour que nous avons partagé,

Et tout le plaisir que nous avons eu.

Si je pouvais revivre hier,

Même juste un instant,

Je te dirais au revoir et t’embrasserais

Et peut-être te verrais-je sourire.

Puis j’ai compris

Que cela ne pouvait plus être,

Car le vide et les souvenirs

Prendraient ce qui fut ma place.

J’ai pensé à toi, et alors

Mon cœur s’est rempli de peine.

Mais quand j’ai franchi les portes du ciel,

Je me suis senti tellement chez moi

Quand Dieu m’a regardé et m’a souri,

Depuis son grand trône doré,

Il m’a dit : « Ceci est l’éternité,

Et tout ce que je t’ai promis.

Aujourd’hui ta vie sur terre est passée

Mais elle commence ici de nouveau.

Je ne promets aucun lendemain,

Car aujourd’hui durera toujours,

Et puisque chaque jour est le même chemin,

Il n’y a aucun passé à regretter.

Tu as été si fidèle,

Si confiant et si vrai.

Bien que parfois

Tu aies fait certaines choses

Que tu savais ne pas devoir faire.

Mais tu as été pardonné

Et maintenant enfin tu es libre.

Alors veux-tu venir et prendre ma main

Et partager ma vie avec moi ? »

Alors quand demain commencera sans moi,

Ne crois pas que nous soyons éloignés,

Car chaque fois que tu penses à moi,

Je suis là, dans ton cœur.

 

David M. Romano

 

 




10/06/2013
1 5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres